Baskets aux pieds

Vos limites ne sont pas celles que vous croyez …. courir, un nouveau mode de vie ….

Montagna trail: mes baskets sur la Dure-bise


Warning: preg_replace_callback(): Requires argument 2, 'stripslashes(strstr("\2\5","rel=") ? "\1" : "<a\2href=\"\3\4\"\5 rel=\"slimbox\"><img")', to be a valid callback in /homepages/45/d454520219/htdocs/basketsauxpieds/wp-content/themes/Adelle/includes/modules.php on line 146
16 Flares 16 Flares ×

Capture d’écran 2013-11-11 à 23.43.04

Qui dit week end prolongé, dit week end barré de la maison …. Direction la montagne et plus particulièrement le Sancy.

Et forcement mes baskets sont du voyage également pour aller arpenter les sentiers. Comme je vous l’annonçais ici, je promettais de tester un parcours balisé récemment. Le temps n’était pas vraiment de la partie mais après tout, ça forge un mental et puis quitte à être venue jusque là autant en profiter.

Donc samedi, direction l’office de tourisme du Mont-Dore pour avoir des infos supplémentaires concernant cette station trail du sancy la bien-nommée Montagna Trail. Ouverte début octobre, 3 parcours sont proposés pour le moment, et d’ici le printemps 2014 d’autres traces devraient voir le jour pour satisfaire le plus grand nombre.

Capture d’écran 2013-11-11 à 22.22.52

 Montagna trail 

Donc il y a une montée verticale : crève-cœur (2,8 km et 210 D+), un trail découverte : med’Art (5,5 km et 190 D+) et un trail « confirmé » : dure-bise (10,7 km et 570 D+). Donc pour le moment plutôt des petites distances et des petits dénivelés à porter de tout traileur habitué un minimum à la montagne.

Mon choix s’est porté sur la Dure-Bise le kilométrage et le dénivelé me convenait. Ca me semblait être une bonne remise en jambes après la Monna lisa de fin octobre.

Dimanche, en début d’après midi, direction donc le parking à coté de l’office de tourisme pour rallier le point de départ qui se situe à 50 m sur le chemin des milles gouttes. Alors sur la fiche je vous le concède, il n’est pas indiqué le point de départ précis… mais le lieu est mentionné sur le site internet. Je trouve tt de même dommage que cette info ne soit pas précisée. Et pareil concernant la fiche, il est mentionné des « parties », mais on ne les retrouve pas sur le plan, dommage  !!!!

 La Dure-bise 

2013-11-10 14.50.53-1

plaquette à chercher le long du parcours pour trouver son chemin

Bien évidement il fait pas plus de 5° C et c’est super couvert… bref loin d’être le temps idéal pour arpenter les sentiers. Mais quand faut y aller et bien on y va.

Le parcours commence par une montée comme ça on est direct dans le vif du sujet. Alors sans échauffement, autant y aller en marchant à allure rapide. Et là j’ai pas fait un km qu’il se met à grêler…. non décidément je vais finir par croire que le Sancy ne veut pas de moi, à m’infliger un temps aussi pourri à chaque fois que je viens le fouler avec mes baskets (la dernière fois ça été pluie pendant 2 jours: ). De toute façon faut bien continuer, pas vraiment le choix.

Au niveau du balisage rien à redire c’est top. Chaque intersection est parfaitement signalée avec une plaquette indiquant le parcours, le point de passage et les coordonnées GPS, sans oublier le numéro de secours. Du coup difficile de se perdre.

2013-11-10 14.13.18

Voilà les Skechers sont baptisées …. à l’eau de montagne

Dans la première descente, j’ai la surprise de voir ma tite famille qui a bravé le froid et la grêle pour venir me retrouver. Ca déroule bien pour moi je m’arrête pas trop longtemps pour pas prendre froid et je poursuis vers le sancy en longeant le remonte pente. C’est marrant mais je ne me souvenais pas que ça montait autant la dernière fois que je l’ai emprunté, peut être parceque j’étais dans le sens de la descente ;)

 Ca grimpe 

Et de nouveau arrivée au niveau des téléphériques de la station, la famille baskets est au ddv pour me soutenir enfin plutôt Mr Baskets car les minis ont froid et préfèrent rester dans la voiture !!!! difficile de leur en vouloir, il fait vraiment pas chaud .

2013-11-10 14.51.04Le balisage est toujours là parfois il faut le chercher un peu car il est positionné sur le mobilier de la station. Mais je n’ai jamais eu à chercher bien longtemps mon chemin. Une hésitation au moment où le point de passage 31 me dirige vers la route mais c’est bien cela 100 m à faire le long de la route pour retrouver les chemins et une montée, la dernière du parcours et aussi la plus longue. Et c’est aussi là que je croiserais pour la troisième fois ma famille qui descendait de la station en direction du Mont-Dore.

Donc j’attaque la montée tranquillement toujours. Là il y a eu du débalisage sauvage (no comment) mais prévenue par le site, je savais qu’il me fallait suivre les flèches bleu. Et là encore aucun pb, elles sont bien présentes et parfaitement reconnaissables avec leur inscription « dure-bise ». Bon par contre, j’ai frôler la perdition vers le point 35, j’ai failli louper la bifurcation vers le torrent et donc la montée vers le single track. Alors je ne sais pas si c’est du au débalisage où si le panneau de bifurcation original est positionné au même endroit mais là franchement il est très facile de rater ce point là, pourtant il y a actuellement 2 flèches bleues de chaque coté sur les arbres mais c’est tellement plus naturel de poursuivre sur le sentier carrossable !!!! Et je constate qu’en préparant cet article, cette bifurcation est précisément mentionnée sur le site internet de la Montagna Trail en infos complémentaires …. j’avais pas vu ça avant de partir  sinon j’aurais sans doute été plus vigilente ….

 C’est sauvage 

Derrière les  nuages... le Sancy ...si si croyez moi !!!!

Derrière les nuages… le Sancy …si si croyez moi !!!!

Enfin je poursuis donc les pieds dans l’eau le temps de passer le torrent. Je rejoins là un paysage plus sauvage en comparaison de la première partie plus forestière. On sent ici que le passage de l’homme est bien moins présent. Un peu après le point 37, j’ai une hésitation sur le parcours, il y a comme un chemin qui descend sur la gauche et une trace sur la droite qui monte…. je sais que je dois rejoindre la grande cascade et pour la connaitre, elle se situe en haut du plateau, je décide donc de monter encore. Ce sera le bon choix. Alors je ne suis jamais venue dans ce coin là mais je n’en profiterais pas vraiment car c’est très très couvert, je suis dans la brume et plus je monte et moins ça s’arrange. Dommage ça doit être superbe quand c’est dégagé avec une vue sur le Sancy et une autre sur la ville du Mont-Dore et la vallée.

Arrivée en haut sur la plateau, il fait franchement froid, le vent est plus que présent, le terrain détrempé est super glissant ce qui me vaudra un atterrissage forcé sur les fesses !!! Sur le plateau j’essai de relancer un peu mais de façon prudente et surtout je lutte contre le vent, j’ai les doigts glacés (oui j’ai pas pris mes gants ne pensant pas en avoir besoin: erreur) Et c’est dans ses conditions que j’ai vu les premiers flocons de cet hiver tombés et là j’avoue que j’ai trouvé ça fun de vivre ça à cet instant là :) un pur plaisir (et pourtant je suis loin d’être une fan de la neige mais là ça avait un coté magique je n’arrive pas à expliquer pourquoi).

 Et ça descend 

Bifurcation du point 35 ... le torrent à ne pas rater

Bifurcation du point 35 … le torrent à ne pas rater

La descente vers la grande cascade se faisant par des marches en bois, je suis encore restée prudente car le bois mouillé ça glisse bcp. Cette cascade, je la connais pour l’avoir déjà vue quasiment à toutes les saisons mais c’est vraiment un chouette endroit. C’est bien plus rocheux dans cette partie là du parcours, on renoue avec le passé volcanique de la région. Et surtout on amorce la descente qui nous ramène au point de départ.

Et vu la météo, c’est les pieds dans l’eau que ça se termine avant de rejoindre la ville en empruntant un chemin fait de marches en rondins de bois (dommage que les bâtiments soient en mauvais état ça gâche un peu) avant le dernier double escalier de pierre qui se trouve juste à côté des thermes. Il suffit ensuite d’aller tout droit vers le parc qui fait face au parking de départ. Il n’y a pas de balisage dans la ville donc si vous ne connaissez pas, il est clair que vous pouvez chercher un peu comment rallier le point de départ mais bon c’est pas bien grand donc vous ne ferez pas trop de mètres en plus non plus ;) (et vous finirez par du tourisme de boutique).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 L’avis de mes baskets 

Le parcours de la Dure-bise ne présente pas de difficulté particulière à mon sens. Je n’ai pas pris de bâtons car je voulais travailler un peu plus les cuisses et cela n’a pas été un pb. Le balisage étant vraiment très précis, aucun risque de se perdre.

La Dure-bise est vraiment un  parcours sympathique où je me suis vraiment bien amusée en prenant mon temps pour des photos. Autre point positif, la famille ou des amis même s’ils ne courent pas, pourront vous suivre tout au long du parcours que ce soit à la stationde ski (acès en voiture) ou à la grande cascade (il faudra grimper un peu à pieds) et ainsi partagez ce moment avec vous.

La météo n’était pas avec moi car entre la grêle, la bruine, le froid, le vent et la neige je n’ai pas pu profiter pleinement du paysage environnant. Mais j’ai tout de même apprécié cette atmosphère particulière avec la brume et les couleurs automnales.

Bref si vous passez dans le coin n’hésitez pas à emprunter ce parcours ….

Et en bonus la vue brumeuse depuis le plateau de durbise sur la valée du Mont-dore et le Sancy… je vous le concède on n’y voit rien ;)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 commentaires le Montagna trail: mes baskets sur la Dure-bise

  1. Mary (lesbasketsroses)
    12 novembre 2013 à 18 h 18 min (6 ans ago)

    Merci pour cette présentation, j’avais regardé le parcours sur le site internet mais c’est bien d’avoir un « vrai » avis (non j’ai pas dit que l’avais de Thomas Lorblanchet n’était pas un vrai avis :p )
    sinon la distance et le deniv correspondent à la réalité? tu as mis combien de temps?

    Répondre
    • Baskets aux pieds
      13 novembre 2013 à 14 h 29 min (6 ans ago)

      mais de rien pour le vrai avis ;)
      alors oui pour les chiffres, j’ai 10,4 km donc à 300 m près on va dire que ça correspond. Par contre j’ai 690D+ soit bcp plus qd même mais là ma montre m’affiche un trait vertical là où ça devrait faire une montée progressive !!!! donc je crois que ma mesure n’est pas bonne !!! et ma montre n’ayant ps daltimètre ça fausse forcément les données dés que tu grimpes.
      Et j’ai mis 2h en comptant les multiples pauses (photos, vidéos, famille baskets, je remets une épaisseur, je cherche ma barre énergétique, j’admire le paysage euhh non là je m’égare on voyait rien ….)

      Répondre
  2. Nolwenn
    12 novembre 2013 à 18 h 33 min (6 ans ago)

    ça a l’air sympa effectivement! indépendamment du temps tout pourri… :D

    Répondre
    • Baskets aux pieds
      13 novembre 2013 à 14 h 30 min (6 ans ago)

      oui voilà tu as tt compris … enfin tt je sais pas .. est ce que tu as remarqué qu’il pleut tjs qd je vais trailer dans le coin !!!!! à toi d’en déduire le temps pour le 19 janvier :p

      Répondre
  3. Eponyme
    13 novembre 2013 à 7 h 11 min (6 ans ago)

    Le ratio distance/dénivelé est déjà très bon sur ce circuit ! Ça doit être sympa en tout cas, tu auras peut être enfin beau temps la prochaine fois ? :)

    Répondre
    • Baskets aux pieds
      13 novembre 2013 à 14 h 31 min (6 ans ago)

      oui comme tu dis ça fait un bon ratio et le parcours est un bon entrainement.
      J’espère bien qu’il fera meilleur car ce sera pour le trail hivernal du sancy que je m’y rendrais la prochaine fois …. mais j’ai comme un doute !!!!

      Répondre
  4. Eve
    13 novembre 2013 à 11 h 16 min (6 ans ago)

    Depuis que j’ai entendu parler des « stations de trail », je suis assez dubitative sur le concept, en effet, où est la notion de liberté ? Quand on part faire une rando course, souvent on improvise, on bifurque, on rallonge, etc. c’est la liberté totale, tu prends aussi quelques risques : te perdre, te retrouver à cours d’eau, etc. Et c’est exactement ce qui me plait dans la pratique du trail : le côté aventure même si franchement, je débute hein… là, tu pars faire une sortie balisée de tant de km, dans le meilleur des cas, tu croises un ou deux trailers et dans le pire tu dois te sentir comme dans le métro à l’heure de pointe… Bref, j’exagère, je grossis le trait exprès, d’autant plus que je n’ai pas testé de tels parcours. L’impression que çà me donne c’est qu' »on » veut encadrer et brider la pratique du trail, à quand les profs de trail qui te promettront d’apprendre à courir comme Kilian Jornet ??
    Voilà, j’ai jeté un pavé dans la marre… je changerais peut être d’avis qui sait ?

    Répondre
    • Baskets aux pieds
      13 novembre 2013 à 14 h 49 min (6 ans ago)

      merci pour ton avis, en effet je n’avais pas vu les choses sous cet angle là. Mais c’est peut être parceque moi j’aime savoir où je vais enfin surtout qd je suis pas autour de chez moi. Oui j’ai un sens de l’orientation proche de zéro (un macho te dirais comme toutes les femmes ha ha ha), du coup je me vois pas partir à l’aventure et encore moins en montagne. Car la montagne c’est fourbe et ça ne s’improvise pas à mon sens, le temps peut changer très vite,si tu prends un mauvais chemin tu peux vite te retrouver ds une autre vallée bien loin du point de départ …. Et puis qd tu connais pas une région ça peut être un bon moyen aussi de découvrir même si tt est fléché. Là franchement par exemple je n’aurais jamais tourné à droite vers le torrent pour moi ce n’était pas un chemin mais un torrent et du coup je serais passé à coté d’une chouette montée. Pour ce qui est du monde, là je n’ai croisé personne (bon ok il faisait un temps pourri) et la station venant d’ouvrir je pense que la fréquentation restera limitée (et puis c’est le Mont dore aussi et pas chamonix!!!), mais il est vrai qu’à terme ça peut être un pb si tu veux gambader seul… c’est un peu comme les sentiers de petit randonnée ou les GR … après c’est une affaire de goût.
      Alors d’habitude c’est Mr Baskets qui fait les parcours et je crois qu’on va continuer ainsi car on découvre des coins et même si on a regarder sur la carte parfois on hésite et ce moment là est plutôt sympa. Mais je ne dis pas que je ne mixerais pas les parcours plus tard qd il y en aura plus pour pouvoir me faire ma propre ballade.
      Bref comme dans tout il y a à prendre et à laisser…
      Bon par contre non pour les cours je suis formellement contre faut pas pousser mémé dans les orties non plus et pourtant je crois qu’il est prévu des « stages » sur cette station trail mais se sera sans moi après certains y trouveront surement un intérêt ….

      Répondre
      • Eve
        14 novembre 2013 à 8 h 16 min (6 ans ago)

        Sur le début, tu me ferais « presque » changer d’avis… C’est vrai que c’est pas mal quand on est pas du coin et que l’on veut pas se paumer… Je suis étonnée par la faible fréquentation du lieu, faudrait voir au printemps et en été. C’est pas tant les parcours balisés mais tous les événements organisés autour comme les stages (pompes à fric ?), etc. Maintenant, on a pas attendu la création des stations de trail pour faire du pognon autour du trail… Je suis assez du même avis que toi, le jour où je me paye un stage de trail à 300-500 euros, voire plus, c’est que je ne saurais vraiment plus quoi faire de mon argent… Payer pour courir sur des sentiers de montagne, çà me dépasse… certains doivent y trouver leur compte comme tu dis. Après, « c’est en forgeant qu’on devient forgeron » et puis les conseils des pros, ils sont sur Internet, sur les vidéos, les blogs, les magazines… ya qu’à chercher et puis c’est gratuit !

        Répondre
        • Baskets aux pieds
          15 novembre 2013 à 21 h 54 min (6 ans ago)

          ha ben non je cherche pas à te faire changer d’avis hein c’est avec une diversité d’opinion que l’on fait avancer les choses :)
          et pour la fréquentation effectivement à voir aux beaux jours mais bon ça reste le mont-dore c’est pas super fréquenté non plus en dehors de la période de ski !!!
          et oui le trail profite de son engouement pour faire du bénéf … et ce n’est sans doute que le début !!!!

          Répondre
  5. LadyMilonguera
    18 novembre 2013 à 13 h 42 min (6 ans ago)

    Une chouette initiative ce parcours de trail balisé…

    Répondre
    • Baskets aux pieds
      18 novembre 2013 à 18 h 37 min (6 ans ago)

      oui c’est sympa j’ai apprécié de me alisser guidé pour profiter du parcours sans stress de me perdre :)

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

16 Flares Twitter 2 Facebook 13 Google+ 1 16 Flares ×