Baskets aux pieds

Vos limites ne sont pas celles que vous croyez …. courir, un nouveau mode de vie ….

Courir ou mourir – Kilian Jornet

0 Flares 0 Flares ×

2014-04-23 17.53.44Il y a quelques temps (bon ok ça se compte en mois), j’ai eu la chance de gagner un exemplaire du premier livre de Kilian Jornet « courir ou mourir » sur le site de Wanarun. Et pas n’importe quel exemplaire … non, un exemplaire dédicacé :) 

J’avais entendu beaucoup de bien de ce livre, j’allais donc pouvoir me faire mon propre avis. Alors j’ai tardé à le lire non pas par manque d’envie mais j’avais déjà d’autres livres en cours tant dans le domaine du running (ici et ) que celui des romans.

Courir et écrire … 

Alors ce livre, ce n’est pas vraiment une autobiographie, ni non plus un roman, ni vraiment un journal. Non en fait c’est un peu tout ça à la fois, tantôt récit de course, tantôt récit du quotidien, le tout avec des témoignages, la livraison de secrets, de réflexions philosophiques …

Et moi, c’est cette diversité qui m’a plu. La lecture est facile, le style très compréhensible. bon par contre, il ne faut pas chercher de lien entre les différents chapitres. Ce sont plutôt des expériences de vie jetées sur le papier pour se souvenir des émotions, du ressenti de la course, de la douleur … 

2014-04-23 17.53.57Et force est de constater que Kilian Jornet arrive à nous faire entrer dans son univers et à nous entrainer avec lui sur les sentiers du monde. Il nous fait vivre, ressentir tout ce qui le touche tant dans son corps que dans son esprit. Il partage avec nous sa vision de la nature, son désir de rencontres et de découvertes tant des lieux que des personnes qui l’accompagnent ou qu’il rencontre. 

 Courir et réfléchir … 

Et tout au long de ses défis, il s’interroge sur le pourquoi, le comment il court. Il livre ses réflexions sur la pratique de la course à pied, la victoire, la douleur. J’ai apprécié sa vision notamment de la victoire où pour lui gagner n’est pas finir en première position mais c’est se vaincre soi-même, vaincre notre corps, nos limites, nos peurs. Et qu’ainsi même un dernier peut être un vainqueur :) (ouais forcément moi qui suis quasi tjs dernière ça me parle). 

Il fait une part belle au mental aussi. Pour lui les limites n’existent pas pour notre corps, celui-ci contrôle la vitesse et la force mais pour le reste c’est le mental qui est le moteur de tout. C’est lui avec la motivation et l’envie de rendre les rêves réels qui permettent d’avancer, d’aller au bout de nos défis (ou pas !!!).

Bref, une lecture enrichissante qui nous pousse nous aussi à nous interroger sur notre état d’esprit, notre quête avec nos baskets aux pieds …

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires le Courir ou mourir – Kilian Jornet

  1. Cathy
    24 avril 2014 à 9 h 06 min (4 années ago)

    j’ai lu ce livre aussi,très bon résumé!

    Répondre
  2. Nolwenn
    24 avril 2014 à 19 h 23 min (4 années ago)

    Tu me donnes envie de le lire. Pourtant jusqu’ici, il ne m’attirait pas plus que ça. La couverture est moche (oui je sais tu parles d’un critère de merde, mais quand je vois un livre j’aime que l’illustration soit prometteuse) et je suis pas une grande fan de Kilian Jornet. Pas que je l’aime pas, mais il a toujours l’air tellement facile (même quand il fait des malaises, c’est dire) que j’ai du mal à le voir comme un coureur « comme les autres » comme nous quoi. Mais ça me ferait peut être changer d’avis.

    J’ai commencé son second livre par contre. Trouvé par hasard à la librairie, et avec une couverture que je trouve vraiment superbe. :D

    Répondre
    • Baskets aux pieds
      24 avril 2014 à 23 h 04 min (4 années ago)

      mdr le choix du livre en fonction de la couverture … j’ai une tendance à faire pareil :p et il faut bien avouer que celle ci est pas des plus réussies !!! alors qu’en effet celle su second fait bien plus envie … en fait on aime la nature nous ;)
      alors oui il a l’air facile mais ça lui arrive d’en chier aussi enfin c’est ce qui transparait dans le livre à certains passages.
      Bon je te le garde au chaud pour notre prochaine rencontre, on pourra pratiquer l’échangisme …. de libre (nan mais à quoi tu as pensé :p ).

      Répondre
  3. J_chickandrun
    25 avril 2014 à 7 h 20 min (4 années ago)

    Je trouve que tu en parles très bien et que c’est super bien résumé! Par contre mo i’jai eu beaucoup de mal.. Même si on entre finalement dans son ‘intimité » de coureur, je me suis un peu ennuyée, j’ai eu du mal à rentrer dedans.. Un peu l’impression que même si les courses « taient les mêmes c’est toujours le même shéma.. Là j’ai « courir avec les kenyans qui m’attend » à voir :)

    Répondre
    • Baskets aux pieds
      28 avril 2014 à 13 h 46 min (4 années ago)

      J’ai mis un temps certain pour le lire en fait et je comprend ce que tu veux dire.
      Tu me diras ce que tu en penses des kenyans ça me donnera peut être envie de le lire …ou pas ;)

      Répondre
  4. celina38
    29 avril 2014 à 10 h 36 min (4 années ago)

    Je suis très impressionnée par ce qu’a fait Killian Jornet parce qu’il faut une sacrée force mentale pour réussir tous les challenges qu’il s’était mis en tête de relever. J’avais entendu parler de son autobiographie mais à tort, je m’étais imaginée que ça allait être une liste à la Prévert de ses exploits sportifs. Je découvre avec ton avis sur le livre, qu’il y parle aussi de son ressenti, de ses galères, de ses doutes peut-être … Du coup, il m’intéresse encore plus. Grâce à toi, je crois bien que je vais l’acheter …

    Répondre
    • Baskets aux pieds
      29 avril 2014 à 12 h 58 min (4 années ago)

      Alors il y relate bien ses explpoits sportifs mais en y ajoutant les questionnements qui lui traversent l’esprit tant avant, pendant, qu’après l’effort. Et il y parle de sa philosophie de la course à pied et de leffort en général. Ca va donc un peu plus loin que le simple récit de course. Bonne lecture ;)

      Répondre

Laisser un commentaire

0 Flares Twitter 0 Facebook 0 Google+ 0 0 Flares ×