Baskets aux pieds

Vos limites ne sont pas celles que vous croyez …. courir, un nouveau mode de vie ….

Trail de Bidarrai 2013 … en mode supportrice


Warning: preg_replace_callback(): Requires argument 2, 'stripslashes(strstr("\2\5","rel=") ? "\1" : "<a\2href=\"\3\4\"\5 rel=\"slimbox\"><img")', to be a valid callback in /homepages/45/d454520219/htdocs/basketsauxpieds/wp-content/themes/Adelle/includes/modules.php on line 146
17 Flares 17 Flares ×

IMG_0511Allez on reprend le cours de ce blog et on commence avec un compte rendu préparé pendant les vacances mais qui faute de connexion correcte (et notament pb de téléchargement des photos) était resté au stade de brouilon…. bonne lecture

Voilà la première semaine de vacances qui se termine et quoi de mieux pour la clore que de participer à un trail. Mais pour une fois, ce n’est pas moi qui me suis engagée sur une course mais Mr Baskets. Il s’agit du trail de bidarrai ou  Bidarraiko lasterketa situé donc à Bidarrai dans le pays basque. C’est donc en mode supportrice avec les enfants que je vivrais cette course et pour le coup bien contente vu la difficulté du parcours et les conditions climatiques. Car oui, l’été est bien arrivé et c’est environ sous 30°C que sera donné le départ de ce trail de 21 km avec 1600 D+…. vous voyez bien que je ne ment pas qd je vous parle de difficultés à tous niveaux ;)

Mr Baskets est depuis notre arrivée en pays basque en grande interrogation sur le pourquoi il s’est inscrit surtout lorsqu’il regarde le parcours et les montagnes environnantes … et là moi je vous le dit je suis ravie de ne pas m’être laissé embarquer dans ce délire, pour une fois que je suis restée raisonnable … bon ok fallait bien quelqu’un pour garder les enfants et avec 1600 de D+ autant que ce soit moi ;) (pas si folle la barge).

DSC_0601

Au départ

Donc en ce Samedi matin du 20 juillet 2013 à 9h le départ est donné après les recommandations d’usage délivrées en basque, en espagnol et en français (merci de ne pas oublier qu’on est en France !!!!). Mr Baskets part, même si je l’ai entendu dire que non il ne voulait pas ces derniers jours !!!. Et pour nous avec les crapauds c’est direction l’auto pour le retrouver au premier ravito situé à 5 km.
Sauf que voilà qd on met une femme au volant (si si je sais que vous lecteurs masculins, c’est ce que vous allez penser alors je prend les devants ;) ) et bien tt ne se passe pas comme prévu et c’est donc directement sur le 2ème ravito que je suis arrivée !!!! Et oui j’ai dû louper une route mais en même temps le bénévole m’a pourtant indiqué cette route là pour y parvenir !!!! bref maintenant qu’on est là autant attendre et au final se ne sera pas plus mal car la distance entre les 2 ravitos étant proches pas sûr qu’on est pu faire les deux et des encouragements à mi course sont sûrement préférables que ceux des 5 km !!! oui je me rassure comme je peux !!!!

2013-07-21 10.43.13Peu après notre arrivée c’est le 1er qui fait son apparition soit 10 km en 50 min gloouupsss un vrai cabri ce mec vu le dénivelé, juste le temps de boire un verre d’eau et hop il repart en courant dans cette grosse montée (que tous les autres feront en marchant d’ailleurs !!! chercher l’erreur !!!), puis les coureurs s’égrènent les uns derrière les autres. Avec les enfants nous les encourageons mais les premiers ne nous voient pas (ils doivent être dans leur bulle) ou alors ne nous comprennent pas (des espagnols sans doute) bref il faudra attendre un peu pour que des coureurs sympas répondent à nos « bravo » et « courage » lancés à la volée. Ma miss à même fini par développer une théorie bien à elle pour reconnaitre les français des espagnols : l’espagnol est très bronzé, les cheveux noirs et frisés et porte des boucles d’oreilles alors que le français lui ben il est tt blanc vu qu’on a pas eu d’été encore !!!! du coup elle n’encourage que c’est derniers qui doivent comprendre sa langue

Au ravito

DSC_0585Finalement, à force d’encouragement c’est Mr Baskets que l’on aperçoit au bout de cette route qui descend. Un regard sur le chrono et il est 10h23 …mi-course en moins de 1h30, c’est plutôt pas mal. Avec les enfants, on fera le reste de la descente avec lui jusqu’au ravito, je crois que ça lui a fait du bien de nous voir là (je l’espère en tout cas). Il a chaud, voir très chaud… Il ne supporte pas la chaleur, je sais donc que pour lui la température est un très gros handicap et qu’il peut vite surchauffer … IMG_0517Mais il a trouvé une technique très personnelle pour garder la tête humide et au frais … les fougères sous la casquette mouillée !!!! et à priori ça fonctionne bien …. A vous de tester :D Il a profité du ravito pour récupérer son bâton pour grimper là aussi technique naturelle et bio très personnelle car il s’agit d’un bâton en pur bois d’arbre fabriqué la veille qui s’il t’embête tu jetteras dans la nature (il est biodégradable) sans regret (et là j’ai eu une pensé pour Anna Lou qui utilise cette même technique notamment sur le grand duc en chartreuse).

Et c’est ainsi que Mr Baskets est reparti pour la deuxième partie du parcours et pas la moins facile car une grosse montée à faire et avec la chaleur ça va sans doute être difficile. Pour nous, direction l’arrivée car les autres points de ravitos ne sont pas accessibles en voiture. Ce qui nous a permis d’arriver juste à temps pour voir le premier franchir la ligne en 2h01 min… un vrai cabri c’est clair mais un cabri espagnol ….les coureurs se suivent sur la ligne d’arrivée mais ne se ressemblent pas…. certains arrivent en bien piteux état dû notamment à la chaleur.

DSC_0579

A l’arrivée

DSC_0602Cela fait déjà plus de 3h que Mr Baskets est parti et les crapauds s’impatientent et moi ben plus le temps passe et plus je m’inquiète car je sais que la chaleur peut lui être fatal…. Et puis …..oui …. c’est bien lui au loin avec son bâton 100% bois naturel qui arrive ….. 3h45 … la délivrance… j’ai l’impression que cette deuxième partie du parcours a été éprouvante, et Mr Baskets me le confirmera car une grosse barrière rocheuse toute raide à monter et la chaleur encore plus présente et sans un brin de vent. Après un ravitaillement et une bonne ré-hydratation, il aura meilleure tête ….. et bien mieux encore après le massage promulgué par les 2 demoiselles kiné (mais il parait que le mien dans l’après midi était tt aussi bon voire meilleur car je n’avais personne avec qui bavardé au lieu de masser ;) )DSC_0610

Au final une place de 118ème sur 215 arrivants (260 inscrits) …un classement très honorable donc le premier ayant mis 2h10 et le dernier 5h20… Mr Baskets est dans la bonne moyenne.

Et moi je suis ravie de cette expérience de supportrice avec les enfants, c’est sympa d’être de l’autre côté pour une fois. Et surtout, une fois de plus, je suis très fière de Mr Baskets et de sa performance sur ce trail aux nombreuses difficultés … un bon entrainement pour les 34 km du trail du sancy en septembre ……

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 commentaires le Trail de Bidarrai 2013 … en mode supportrice

  1. Nolwenn
    8 août 2013 à 14 h 53 min (7 ans ago)

    Félicitations Mr Baskets! Entre la chaleur et le parcours, ça avait l’air bien coton cette histoire!

    Répondre
    • Baskets aux pieds
      8 août 2013 à 22 h 27 min (7 ans ago)

      merci pour lui :) et oui rien qu’à attendre faisait chaud alors courir pfffttt

      Répondre
    • Baskets aux pieds
      8 août 2013 à 22 h 28 min (7 ans ago)

      oui original cette technique … et il a récidivé les semaines suivantes ;)

      Répondre
  2. Eponyme
    8 août 2013 à 16 h 24 min (7 ans ago)

    Chapeau M’sieur Baskets, et bravo aux supporters aussi ! :)

    Répondre
  3. Fanny
    8 août 2013 à 21 h 37 min (7 ans ago)

    Félicitations Mr Baskets! Un très beau récit de course, merci! Je ne connaissais pas la technique des fougères!!! A essayer…

    Répondre
    • Baskets aux pieds
      8 août 2013 à 22 h 29 min (7 ans ago)

      Merci Fanny et oui à essayer les fougères… moi pas tester encore ;)

      Répondre
  4. chantaki
    16 août 2013 à 8 h 35 min (7 ans ago)

    Tu peux effectivement être fière de Mr Baskets ! C’est chouette sa technique pour garder la tête froide ;) bravo !

    Répondre
    • Baskets aux pieds
      16 août 2013 à 22 h 22 min (7 ans ago)

      oui fière de lui car vraiment très chaud ce jour là pour courir !!! même pour supporter ;) et oui technique bien particulière inspirée de son expérience de vélo en étant jeune où un ancien lui avait donnée le conseil de mettre une feuille chou sous le casque pour rester au frais …. quelle drôle d’idée !!! mais ça a l’air de fonctionner ;)

      Répondre
  5. runningsuckkss
    19 août 2013 à 9 h 53 min (7 ans ago)

    J’A-DORE la technique des fougères !! Je vais en parler à mon bûcheron (quoi qu’il supporte plutôt bien la chaleur). Bravo à Mr Baskets !!

    Répondre
    • Baskets aux pieds
      19 août 2013 à 13 h 01 min (7 ans ago)

      merci pour Mr Baskets .. j’ai pas tester cette méthode mais bon si ça peux éviter de tourner d l’oeil en cas de fort soleil pourquoi pas…. le ridicule ne tue pas …. alors qu’une insolation si !!!!!

      Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

17 Flares Twitter 2 Facebook 13 Google+ 2 17 Flares ×