Baskets aux pieds

Vos limites ne sont pas celles que vous croyez …. courir, un nouveau mode de vie ….

La forestière de Charlannes 2014

17 Flares 17 Flares ×

2014-10-05 07.27.26Après une première course de reprise un peu difficile au Sancy, je ne voulais pas rester sur cette impression. J’ai donc jeté mon dévolu sur une course nature dans les montagnes voisines, à La Bourboule, la première édition de la forestière de Charlannes

Deux parcours possibles : un 15 km et 500 D+ et un 25 km et 1 000 D+. Bien évidement je m’aligne sur la version courte je ne suis pas encore totalement barge sur ce coup là et je joue la sécurité. Je suis surtout lucide par rapport à mes entraînements et mes capacités du moment, rien ne sert de vouloir griller des étapes.

Arrivée sur place la veille, c’est dans une ambiance morose que je vais retirer mon dossard et annoncer à l’organisation que Cécile ne prendra pas le départ pour cause d’accident de voiture sur l’autoroute en venant nous rejoindre. Après bien des frayeurs et des angoisses, tout s’arrange (enfin sauf pour la voiture qui finira sa vie en épave !!!) et c’est l’esprit un peu plus tranquille que se finit la soirée avec la traditionnelle raclette d’avant course en auvergne.

 Trail pluvieux … 

2014-10-05 09.48.16Le réveil se fit en douceur et pas trop tôt le départ étant donné à 10H … seule ombre au tableau la météo !!! Il s’est mis à pleuvoir dans la nuit et le crachin s’est installé. Hésitation sur la tenue à enfiler : veste ou pas veste ??? on verra sur place en attendant j’apprécie d’être au chaud pour me rendre avec la fine équipe de St Flo Run au départ qui sera donné au parc Fenestre. La pluie n’ayant pas cessé je garde ma veste goretex et cette décision sera la bonne ;)

Le début du parcours emprunte une partie de ce joli parc, ça monte doucement pour ensuite redescendre tout pareil. Une succession de petites montées et de petites descentes qui permettent de s’échauffer tranquillement. Et puis les choses sérieuses commencent …. Les 5 premiers km regroupent à eux seuls 400 m de D+ alors oui ça pique les cuisses mais je marche d’un bon pas avec les filles de St Flo et j’affronte les côtes les unes après les autres. On arrive même à doubler un peu ;) . La dernière côte fait vraiment mal et avec le terrain gras ça deviendrait presque un parcours du combattant. 

Enfin la bifurcation avec le parcours du 25 est là ce qui signifie la fin de la grimpette, je continue de marcher pour reprendre mon souffle mais je relance assez vite car déjà il fait pas bien chaud avec ce crachin qui tombe tjs et qu’ensuite plus je vais attendre pour relancer et plus se sera difficile. Alors hop je cours doucement mais surement avec pour objectif de rester régulière et ne pas se fatiguer inutilement surtout. Je zappe le premier ravito, pas faim, encore de l’eau. Les filles sont derrière moi, je sais que sur le plat elles ont un meilleur rythme … elles me rattraperont sans aucun doute plus loin.

2014-10-05 10.01.15Je profite des descentes pour souffler et relâcher au maximum les muscles. Je joue au yoyo avec un jeune mec qui passe son temps à courir comme une blinde sur 200 m pour marcher ensuite alors que moi avec mon rythme tranquille à courir régulièrement je peine finalement moins que lui et j’avance tout aussi vite. J’ai beau guetté les filles je ne vois personne derrière moi, même le mec j’ai fini par le semer ;)

 … Trail heureux  

Et puis à mi parcours en me retournant j’ai la joie de voir arriver Mr Baskets qui lui aussi à fait la moitié de sa course, il se sent bien, me dit que c’est un vrai bourbier, qu’il s’est enfoncé jusqu’aux genoux dans de la tourbe (au regard de l’état de ses mollets je le crois sur parole). On fait quelques mètres ensemble et puis il part devant à son rythme (qui est plus rapide que le mien). Me voilà de nouveau seule avec moi même, la nature et la musique… personne à l’horizon pendant un bon moment, au point que je me demande si j’ai pas loupé une rubalise !!!! Et lorsque je vois le second ravito me voilà rassurée. Un verre d’eau et 2 abricots secs et je repars sans perdre de temps.

Les jambes tournent pas trop mal, je marche qd ça monte un peu trop et je relance tout de suite par contre. Un coup d’oeil à ma montre me laisse espérer un chrono pas dégueulasse compte tenu de celui que je m’étais fixer en partant à savoir 3h (pronostic établit en fonction de celui du Sancy). Alors je lâche rien et je tiens bon même qd j’en ai marre.

2014-10-05 10.46.05Des concurrents du 25 me rattrapent, Mr Baskets a une bonne marge avec eux ;) . De nouveau, le parcours se sépare et me voilà seule encore… Je m’attends à voir les filles arriver à tout instant alors je zieute régulièrement en arrière mais rien. Après une partie bien roulante et descendante, on rejoint le haut du funiculaire et c’est là que l’éclate va commencer pour moi :) . Une descente avec des pentes vertigineuses bien glissantes où je me sens très à l’aise. Mes saucony peregrine 4 accrochent très bien. Bon quelques frayeurs tout de même avec des pierres qui roulent mais je continue de descendre en kiffant un max. Et même la glissade sur les fesses n’aura pas raison de ma motivation ;)

Je double une fille qui n’a pas l’air à l’aise, je me fait aider par un pompier pour traverser des planches de bois, et je poursuis avec une super pêche en voyant le temps qu’annonce ma montre. Je finie par rattraper Christian, un membre de St Flo Run qui participe à son premier trail, pour assister juste à temps à sa chute (la troisième !!!). Il me laisse passer me voyant plus à l’aise et il me suit dans mes traces. La fin de la descente est proche, on entend le speaker, l’arrivée est là.

2014-10-05 11.05.54En effet, on rejoint le parc et donc un chemin plus praticable pour nos baskets. Les copains déjà arrivés sont là pour nous encourager pour les derniers mètres. Un dernier virage et avec Christian on passe sous l’arche main dans la main content de nous. Lui parcequ’il avait pas mis un dossard depuis plus de 10 ans (multiple marathonien, cent bornard …) et qu’il est satisfait de sa course (même s’il a dit en arrivant « plus jamais de trail cette descente est un truc de malade »). Et moi parceque je viens de faire un chrono de ouf par rapport à mes prévisions … 2h08  … you hou je plane total. 

Le temps de prendre un ravito pain, saucisson, fromage et les filles arrivent à leur tour 10 min après moi contentes elle aussi. Mr Baskets les suivait de pas loin et il termine ces 25 km (qui en fait n’en font que 22,5) en 2h41 juste devant la première féminine (ouais Cécile t’aurait pû faire un podium :p ). 

De très bonnes sensations quasi tout le long du parcours, y’a pas à dire la pluie et la boue me réussissent presque à coup sûr. Les jambes et le mental étaient au rdv de cette forestière de Charlannes. Bref une course comme j’aimerais en vivre plein d’autres …. 

Capture d’écran 2014-10-08 à 16.54.09

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 commentaires le La forestière de Charlannes 2014

  1. Nolwenn
    8 octobre 2014 à 19 h 28 min (4 années ago)

    Super, ça avait l’air trop trop bien! Une première édition réussie alors! Félicitations, très jolie chrono, très joli récit! J’aime tout. :D

    Répondre
    • Baskets aux pieds
      8 octobre 2014 à 21 h 21 min (4 années ago)

      ouais c’était trop bien, une ambiance très intimiste vu le nombre de partant et ça a un coté sympa du coup :)

      Répondre
  2. aurore
    9 octobre 2014 à 4 h 26 min (4 années ago)

    Super course, tu as vraiment fait un joli chrono et tu as pris du plaisir. C’est le plus important :D

    Répondre
    • Baskets aux pieds
      10 octobre 2014 à 22 h 12 min (4 années ago)

      oui le plaisir est tjs mon leitmotiv et là il était bien présent… le chrono c’est la cerise ;)

      Répondre
  3. Gwendoline
    9 octobre 2014 à 10 h 16 min (4 années ago)

    Oh ba chouette chrono dis donc!!!!!!

    Répondre
    • Baskets aux pieds
      10 octobre 2014 à 22 h 13 min (4 années ago)

      oui un chrono sympa qui me satisfait c’est bien et le plaisir de cette course est encore mieux … courir en se sentant bien y a pas à dire c’est top

      Répondre
  4. oaz81
    14 octobre 2014 à 16 h 26 min (4 années ago)

    pfff un terrain bien boueux comme j’aurais kiffé. tu vois comme vous avez été mauvaises langues avec nolwenn sur les estimations de chrono hihi. bravo super temps, il aurait été encore meilleur si tu avais bénéficié de mes gateaux mais bon tant pis les dieux de l’autoroute en ont décidé autrement (jsuis dég pffpff)

    Répondre
    • Baskets aux pieds
      14 octobre 2014 à 18 h 35 min (4 années ago)

      ouais pas de doute t’aurais kiffé et fait un super chrono et même un podium (comment ça je remue le couteau …)
      J’espère bien y goûter un de ces jours aux gâteaux si en plus tu me promet des supers temps avec :p
      Moi je trouve que les dieux de l’autoroute ont été pas si mauvais … à moins que ce soit d’autres dieux aux langues acérées qui veillaient sur toi :)

      Répondre

1Pingbacks & Trackbacks activés La forestière de Charlannes 2014

  1. La forestière de Charlannes 2016 | Baskets aux pieds
    6 octobre 2016 à 15 h 29 min (2 années ago)

    […] de Charlannes que j’ai eu plaisir à refaire avec un nouveau parcours par rapport à ma précédente participation de 2014. Une organisation au top, une ambiance très familiale, un chouette coin à découvrir. Et je me […]

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

17 Flares Twitter 4 Facebook 12 Google+ 1 17 Flares ×